Simorgh du Gard - Novembre 2014

186 pages - Couverture souple en dos carré collé

Dimensions (centimètres) 10,8 (largeur) x 17,48 (hauteur)

ISBN 978-1-326-07954-3 (Première édition -> cadre noir photo couleur)

ISBN 978-1-326-28588-3 (Réédition -> couverture photo n&b)

PRIX : 15 euros (+ le port -> 3 euros auprès de l'éditeur)

 

Dans ce conte de HLM, ce sont les personnages qui importent:

Karl, père célibataire multirécidiviste. Sa voisine enseignante et simulatrice d'orgasmes, Lucie. Martinez, conseiller municipal d'extrême droite entretenant une relation amoureuse et homosexuelle avec l'Imam du quartier.

 

Sans prétendre au réalisme, l'auteur nous embarque à la découverte de tout un petit monde qui ne dit jamais ce qu'il est, tant il est caricaturé et se caricature lui-même pour tenter d'exister.

Mais un jour, les règles du quotidien sont chamboulées et les habitants du quartier "Rosa Luxembourg" se rencontrent pour le meilleur et pour le pire...

Le château de nos pères.

Critiques & médias

RADIO GRILLE OUVERTE

 

"Jouissif!"

"Une écriture taillée à la serpe dans de la viande rouge"

 

Jean-Paul Pascal  - émission "La voix au chapitre" du 8 juin 2015.

 

Ci-contre, interwiew complète...

Première édit -> 60 ex.

Deuxième édit -> 165 ex

Polar de banlieue

Article de Céline Gonin -La Tribune du 28.08.2015

 

« Le château de nos pères » de Joseph Kacem est un polar mais bien plus encore : une chronique sociale de la banlieue et une galerie de personnages, les habitants du quartier Rosa Luxembourg, tous plus hauts en couleur et déjantés les uns que les autres. Il y a là Karl, le père célibataire multirécidiviste qui cache une quantité considérable de cocaïne dans son appartement, Lucie, enseignante, grande fumeuse de joints et dont le jeu favori consiste à simuler de bruyants orgasmes, un policier, un militaire conseiller municipal d'extrême-droite entretenant une relation homosexuelle avec l'imam du quartier...

Lorsque le cadavre éventré d'un Vietnamien est découvert, sur fond de trafic de drogue, tout ce beau monde sombre dans la folie. Bientôt, c'est l'émeute généralisée et l'intervention violente des CRS.

L'écriture est alerte, crue mais pleine d'humour et collant bien avec le sujet. L'ensemble est un peu trash, mais on s'y laisse prendre.

LA TRIBUNE

 

"...un polar mais bien plus encore..."

"L'écriture est alerte, crue mais pleine d'humour..."

 

Céline Godin  - La Tribune du 28 août 2015

 

Article complet ci-après:

A-propos des titres de Joseph Kacem

par Cristian Ronsmans

J'ai lu deux bouquins de Joseph ("Un très bel orage..." et "Le château de nos pères". Moi, sans être maso pour autant, j'aime bien les coups de pompe, de poing, de boule, littéraires de Joseph. Je ne pense pas être le seul à avoir la chance d' en profiter et je pense que certains mériteraient d'en profiter bien plus que moi. Je ne peux m'empêcher de penser à vous qui n'avez pas encore lu Joseph Kacem. Qu'est ce que vous attendez...