Biographie pour satisfaire les curieux...

Ci-dessus, Joseph Kacem dans les studios de l'Eko des Garrigues, en 2015.

Formulaire de contact

Joseph Kacem , avril 2017.
Photos d'A. Malacarne.

Je suis né en 1978 dans la banlieue-Nord de Paris.

J'ai grandi dans un foyer moyen et instruit. Mon quartier était peuplé de gens provenant de divers horizons.

 

Ma scolarité chaotique et mon envie de ne pas pourrir dans les allés de la galerie marchande, m'ont conduit à poursuivre ma scolarité sur Paris.

Chaque jour, 1h30 à 2h de transport en commun pour rallier le XV° arrondissement et le Lycée Autogéré de Paris.

Au final, je suis parti vivre dans le XIe en 1996-97

 

Je suis allé au lycée, mais je ne suis pas allé aux épreuves du BAC.

Je n'ai jamais été étudiant et je n'ai jamais voulu l'être.

Les étudiants et leurs plans de carrière me foutaient la gerbe.

Ces étudiants pacifistes ou anarcho-gauchistes m'encombraient dans les manifs qu'ils voulaient ordonnées et disciplinées, alors que l'émeute était ce qui m'importait.

 

Grâce à leurs attitudes "républicaines" ou "disciplinaires", j'ai dû me politiser pour sortir de l'ornière de la barbarie où ils m'avaient confortablement rangé.

Ma culture politique m'a donc permis de passer du rang de "barbare" à celui d'adversaire ; du statut de "casseur" à celui "d'autonome" (ce sont leurs mots, pas les miens).

 

En 1999, je deviens le plus jeune libraire de France en ouvrant une bouquinerie dans le IX° arrondissement de Paris.

L'année suivante, je rencontre la mère de ma fille.

En 2002, nous venons vivre à Alès (dans le Gard). Ma fille y naîtra la même année. Sac sur le dos et en moins de 4 jours, nous trouvons un F3 de 60 m² pour un loyer équivalent à celui de notre chambre parisienne de 9 m²qui était sans douche ni toilette ni eau chaude. Mieux: on ne nous a pas demandé de caution.

 

En 2007, j'ai un deuxième enfant avec une autre femme.

 

Aujourd'hui, j'ai une assurance-vie de 20.000 euros à diviser entre mes deux enfants en cas de mort prématurée.

Je roule dans une Peugeot de 1998 que l'on m'a offerte.

J'écris sur un ACER que l'on m'a offert.

 

Depuis un peu moins de 20 ans, j'ai diffusé plus d'une cinquantaine de textes sous différents pseudos.

Ceci ne m'évite en rien les boulots de merde. Ecrire ne nourrit pas.

Je suis aussi enquêteur de presse indépendant à mes heures pour l'agence de presse associative LGOC

 

À cette date, je collabore avec une correctrice exceptionnelle et plus occasionnellement avec Sédira B. (correcteur & traducteur français/italien).

 

Pour le reste, je vous invite à lire mon recueil d'inspiration autobiographique "Un trés bel orage a fissuré le ciel - Autopsie d'un bouffon" aux éditions du Pont de l'Europe (extraits disponibles dans la rubrique de ce site intitulée "extraits").

 

-> Correction & remerciements à Sédira B.

Un peu plus

sur l'auteur...

Un peu plus sur l'auteur :